FORMATIONS

L’installation en maraîchage bio-intensif

 Durée : 3 jours, tout public

Formation sur le démarrage de l’activité de maraîchage bio-intensif. Au cours de ces trois jours, vous découvrirez les points clés de cette méthode et les erreurs à ne pas commettre pour créer votre propre ferme maraîchère sur petite surface.

Coûts pédagogiques pris en charge pour les cotisants Vivéa
ou en démarche d’installation (PPP), possibilités de financements pour les salariés, professions libérales et demandeurs d’emploi.

Prérequis : lecture du “Jardinier-Maraîcher”de J.M. Fortier

Une spécificité française

Au cours de la formation, vous découvrirez un planning de culture adapté au climat et aux habitudes de consommation de nos régions, mais aussi le listing du matériel nécessaire disponible en Europe.

Au terme de la formation, vous aurez acquis les points clés pour vous installer dans un contexte similaire. Un certain nombre d’outils vous seront remis : un planning de culture, une étude économique, la liste du matériel, le nom des fournisseurs ainsi que les densités et espacements de chaque culture (ces documents vous seront envoyés par mail sous format pdf).

 

Le Programme

A la fois en salle et sur le terrain, la formation vous permettra d’appréhender les subtilités du maraîchage bio-intensif.

Jour 1

  Mise en place d’un jardin bio-intensif (en salle)

  • Attributs importants du lieu de l’installation
  • Mise en place des jardins et planches permanentes
  • Implantation des réseaux et infrastructures
  • Implantation des installations (bâtiments, eau et zones de travail)
  • Étapes de l’installation et organisation du travail

Travail minimal du sol et planches permanentes (en salle)

  • Structure et fertilité des sols
  • La planche permanente
  • Fertilisation biologique
  • Choix des outils et équipements
  • Préparation des sols

Mise en pratique (extérieur)

  • Utilisation du motoculteur commercial BCS (charrue rotative, herse rotative, broyeur à fléaux…)
  • Création des planches permanentes (façonnage, création du lit de semence)

Jour 2

Techniques de production maraîchère spécifiques (en salle)

  • Choix des cultures et orientation de la production
  • La production des plants
  • Les cultures plein champ
  • Les cultures abritées
  • Bâchage et occultation
  • Semis direct
  • Irrigation et automatisation
  • Gestion de l’enherbement
  • Gestion holistique des insectes nuisibles et maladies
  • Récolte et conservation

Mise en pratique (extérieur)

  • Utilisation des semoirs mono et multi rangs (réglages, techniques)
  • Semis en plaques alvéolées et utilisation du semoir
  • Mise enplace et utilisation des filets de protection
  • Utilisation de l’atomiseur

Jour 3

Mise en marché (en salle)

  • Périodes de ventes
  • Stratégies
  • Les débouchés

Planification financière (en salle)

  • Les investissements
  • Équipements et besoins financiers
  • Les charges annuelles
  • Les aides à l’installation

Planification de la production (en salle)

  • Les étapes de la planification
  • Déterminer sa production
  • Faire le planning cultural

La gestion du personnel (en salle)

  • Périodes
  • Organisation et infrastructures

Questions –réponses (en salle ou extérieur)

  • Table ronde sur les projets personnels des participants afin de répondre à des points spécifiques qui n’auraient pas été abordés lors de la formation

Les outils utilisés et mis à disposition pendant la formation

Outils motorisés

  • Motoculteur
    BCS avec équipements : charrue rotative, herse rotative, rotavator,
    broyeur à fléaux.
  • Atomiseur à
    dos
  • Motobineuse
    45cm pour passe-pieds

Semoirs

  • Semoir
    mono-rang Terradonis JP1
  • Semoir
    multi-rangs 4 rangs
  • Semoir
    multi-rangs Coleman 6 rangs
  • Semoir pour plaques de semis « Lehners »

Outils manuels

  • Houes oscillantes Glaser, différents modèles
  • Houe à bras Glaser
  • Grelinette 75cm
  • Campagnolle
  • Plantoir à poireaux

Beaucoup de concret, très pratique, expérience d’un maraîcher qui nous montre les erreurs à ne pas commettre

Baptiste

L’expérience de Sylvain et sa réussite nous aident à faire les bons choix techniques. Sa méthode est un outil indispensable pour la conduite d’une exploitation sur petite surface.

Annabelle